Menu
X
  • Login
  • Inscrivez-vous

Le syndrome douloureux régional complexe (SDRC) – Meducol

En tant qu’infirmière et à titre personnel, je donne dorénavant des cours sur Internet, aux étudiants en médecine, kinésithérapie, infirmières…., ceci afin de faire comprendre le syndrome et  la différence entre:

Le SDRC1= algodystropphie= sans aucune lésion nerveuse

Le SDRC 2= algoneurodystrophie= avec lésions nerveuses qui est rare (ceci reconnue par l’INSERM & Orphanet), 37% des patients qui feront un SDRC 2: la maladie se généralisera

Il est primordial que les médecins, kinésithérapeutes, infirmières, ostéopathes….connaissent la différence entre les deux, savent questionner les patients, les écouter, qu’ils connaissent bien le syndrome, tout en restant humble, puisqu’à l’heure actuelle: es causes sont toujours inconnues, mais qu’on culpabilise toujours autant les patients avec le fameux: “c’est dans votre tête”

Des professionnels de la santé qui en seront plus sur le syndrome donnera des patients compris et mieux pris en charge, ce qui n’est pas le cas à l’heure actuelle au vu du questionnaire que j’ai mis en place (d’ici peu je donnerai les résultats et c’est assez affligeant quand on voit ce que pense les patients des centres anti-douleurs en général, des traitements qu’on leur inflige et surtout comment ils sont considérés

C’est vraiment temps que cela cesse, donc donner des cours sur le syndrome est une des solutions pour tenter de faire comprendre ce syndrome, tout en sachant que cela peut évoluer au rythme des connaissances

https://meducol.com/cours/le-syndrome-douloureux-regional-complexe-sdrc/

Source : Le syndrome douloureux régional complexe (SDRC) – Meducol

Tags:   ,
Retour à l'accueil

© Copyright 2016 Mes soignants. All rights reserved.

%d blogueurs aiment cette page :